27 novembre 2005

Qui sera le premier Théo Van Gogh français ?

th_o_van_gogh2

Texte de Denis Greslin président de l'association Occidentalis publiée le 24 novembre 2005

Source : http://www.occidentalis.com

Jusqu'à présent, seul le risque de poursuites judiciaires pour des propos jugés politiquements ou islamiquement incorrects nous menaçait. S'exprimer sur des sujets aussi sensibles que l'immigration, la délinquance, l'islam, et pour peu qu'on aille pas dans le sens autorisé ( admiration sans faille et soutien total )pouvait mener tout droit en prison sans passer par la case départ. C'est bien sur encore le cas, et plusieurs webmasters, responsables politiques ou associatifs, ou simples citoyens subissent chaque année des procès politiques et/ou religieux.

La France a peur de la vérité, elle a peur de regarder la vérité en face. Alors, plutôt que de reconnaître qu'il y a des problèmes, on fait taire ceux qui tirent la sonnette d'alarme. Comme en général ces derniers ne peuvent pas soutenir financicèrement, ils sont jugés, condamnés, et sont contraints, dégoutés et ruinés, d'abandonner toute action associative. A un moment ou à un autre, sauf miracle, sera m'arrivera, comme aux autres. Bien sûr, un nouveau venu, motivé et encore naïf sur les risques qu'il courre, relèvera le flambeau et continuera le combat. Et, à force les derniers arrivés contribueront et assisteront à la victoire, les premiers se contenant des médailles posthumes. C'est ainsi, et c'est dans la logique des choses. Toute cause a besoin de ses martyrs pour avancer.

Jusqu'à présent donc, les risques étaient essentiellement judiciaires et financières.Mais deouis quelques mois nous assistons à une évolution de ces risques. Ecrivains, journalistes ou politiques sont aujourd'hui sous protection policière, encore discrète, car des menaces sérieuses pèsent sur leur vie. La semaine dernière, le responsable d'un site et d'une association a annoncé cesser  toute activité militante après avoir reçu des menaces téléphoniques extrêmement précises et crédibles. Depuis quelques jours, certains sites dont le nôtre sont victimes de coupure dont l'origine n'est pas identifiée. Enfin, je reçois maintenant des annonces de plaintes déposées contre nous,  dont je ne sais s'il s'agit d'intox ou de réalité. Pour rappel, j'ai moi-même déposé une plainte voici quelques mois pour des menaces de mort déposées sur le forum du site, j'attends toujous une suite judiciaire....

Personnellement, je suis convaincu que nous aurons des morts. Un Théo Van Gogh français, assassiné par un " fou " d'Allah, pour avoir osé combattre cette idéologie fasciste. Où ? Je ne sais pas. Peut être Villiers, peut être Finkielkraut, peut être moi, qui sait ? L'occasion fait le larron. Mais cela viendra, comme ne peut que venir un attentat terroriste de grande ampleur, coomme ne peut que venir un djihad officiel contre la France.

Il est encore temps pour les pouvoirs publics de calmer le jeu et de sauver la paix. Il suffirait de reconnaître qu'il existe un problème grave posé par l'immigration musulmane et par l'islam en général, de réunir différents interve"nants, représentants à la fois les islamistes, les musulmans dits " modérés ", des " nés musulmans ", les principaux partis politiques, les différentes religions, des intellectuelles, des " islamophobes ", , receuillir les souhaits et les propositions de chacun et trouver des solutions point par point.

Si les musulmans dits " modérés " prouvent qu'ils représentent la majorité des musulmans, condamnent les versets haineux du Coran, acceptent l'apostasie, acceptent tout simploement de placer leur religion en dessous des lois républicaines, à titre personnel, je ne verrai plus l'utilité de continuer ce combat. Moi qui suis d'habitude pessimiste, je me retrouve à jouer les utopistes ! Mais nous sommes loin de cela, car justement c'est plutôt par leur silence que les musulmans modérés et intégrés se font remarquer. Quoiqu'il en soit, je suis certain d'une chose, c'est que ce n'est pas en couvrant la France d'une chappe de plomb que l'on fera avancer le problème, ni en faisant montre d'hypocrisie.

J'ai beaucoup apprécié le courage de Finkielkraut, même si j'hésite à lui dire de peur que  cela lui soit reproché, et qu'on nous sorte le couplet sur les liens entre les " fachos " et les " sionistes ". Il ne s'agit pas de cela. Nous sommes pas l'un, ni lui l'autre, il s'agit simplement de personnes très différentes, au parcours opposé, qui arrivent aux mêmes conclusions sur un problème donné. Lui aussi aura à subir les plaintes des fascistes - vrais ceux-là - du Mrap et consorts, qui ont besoin d'affaire comme celle-ci pour justifier leur existence et leurs subventions.

En attendant le peuple gronde, réfléchi et a peur. Peur que ce que l'on lui prédisait depuis des années n'arrive réellement. Peur d'une guerre civile, ethnique et religieuse qui ravagera notre pays. Et quand on a peur, on ne raisonne plus, on agit de façon impulsive et irraisonnée. Les événements que la France vient de connaître n'étaient pas une guerre civile, puisqu'un seul camp combattait et que l'autre comptait ses morts, blessés et dégâts. Mais la prochaine fois ? Il ne faut plus grand chose pour que cela dérâpe complétement et échappe à tout contrôle. Il sera alors trop tard pour se plaindre, et pour dire qu'on ne savait pas. Nous savons, les RG savent, le gouvernement sait, tout le monde sait que ça va mal aller. Alors pourquoi ne font-il rien ? Pourquoi ressortent-t-ils les mêmes lieux communs sur un prétendu malaise social qui n'est pas la cause du problème ? Sont ils donc réellement préoccupés de leur élection, ou la France conserve t-elle une petite place dans leurs soucis ?

Posté par redekkeryann à 10:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Qui sera le premier Théo Van Gogh français ?

Nouveau commentaire